Pourquoi vous perdez votre temps en cours de langues

c'est passionant, continue (Copier)

Quand j’ai commencé à écrire ce billet, je me suis rendu compte que certains avaient eu la même idée. Mon post est donc aussi inspiré de la magnifique prose de Ramses, du blog spanish-only, un américain qui apprend l’espagnol et qui a un blog qui tatane. (en anglais)

On s’y fait chier

Non mais sérieusement, il y en a beaucoup des gens qui aiment aller à un cours de langues? J’adore les langues, j’adore apprendre, mais je m’y suis toujours emmerdé!. Pendant longtemps j’ai même cru que j’aimais pas les langues, à cause de ça. La plupart du temps, c’est la corvée. Tout est hyper académique, on vous parle de règles, de groupe nominal, de listes de vocabulaire à apprendre. Demandez-moi d’apprendre une liste de courses, je crois que je m’amuserai autant.

C’est toujours la même chose

Admettons que le système académique vous plait (C’est du masochisme, mais je respecte). C’est toujours pareil depuis la 6em! On vous rabache les mêmes choses, et le prof vous parle la plupart du temps d’un sujet qui l’intéresse lui. Pas le groupe. Normal, pas facile de plaire à tous ces gens aux intérêts différents. Si j’avais pratiqué l’anglais à l’école en parlant de Zelda ou des infos sur le tournage du dernier Batman, ça m’aurait surement plus intéressé. Pas sur que ma voisine soit du même avis cependant.

Je me rappelle avoir étudié un texte sur les mouettes pendant des jours en cours d’espagnol. Ca m’a paru une éternité.J’adore les mouettes, elles sont fascinantes. Je meurt d’envie d’en apprendre plus dessus. Je suis sur que vous aussi. 

Les gens parlent mal la langue

Vous êtes au milieu d’un groupe qui comme vous, est loin de parler parfaitement la langue. Au mieux, si vous avez de la chance, le prof est un natif, mais la plupart du temps c’est pas le cas. Pendant tout le cours, vous allez entendre les autres élèves faire des erreurs, des prononciations bidons, des approximations. C’est normal, on apprend, y’a pas de mal à faire des erreurs. Mais la ou c’est mauvais pour vous, c’est que vous allez vous habituer à cette prononciation, à ces erreurs, à ce niveau de langue, et que vous allez plus ou moins imiter ça. Pour résumer, on vous nivelle par le bas.

Une heure par ci, une heure par la

Vous êtes en cours, allez disons, deux heures le mardi, une le jeudi et deux le vendredi. Youhou, mais c’est génial, cinq heures par semaine! Et vous avez déjà zappé la moitié en passant la porte de sortie. La clé pour apprendre, c’est l’immersion (à l’étranger ou depuis chez vous). En cours, vous faites deux pas en avant, un pas en arrière. Et encore, c’est vraiment des petits pas. Et vous vous êtes foulé la cheville.

On vous enseigne les mauvaises priorités

Dès le début on vous apprend la grammaire. Comment formuler une phrase correctement. On vous corrige la moindre erreur, on vous dit que pour cette exception il y a telle règle. Parler une langue, pour moi, ça n’a rien à voir avec apprendre les maths. Si vous faites une erreur, ça ne vous bloquera pas pour la suite. Mieux vaut parler mal au départ et corriger le tir plus tard, plutôt que d’avoir peur de l’ouvrir.

C’est lent

Même si vous faites un cours intensif, le groupe progresse à la vitesse du moins bon. Pas de bol pour vous si vous êtes dans les meilleurs, vous allez donc vous ennuyer, et oublier la moitié des trucs parcque vous n’êtes pas concentré. Non seulement c’est très mauvais pour progresser, mais en plus ça vous fera perdre votre motivation.

C’est cher

Je pars du principe que vous prenez des cours particuliers. Alors allons y, je google « tarif cours anglais ». Le premier truc que je trouve, 40h pour 480€, en un mois. Ca fait 12€ de l’heure, a priori c’est pas abusé pour un cours de langue, c’est dans la norme.

Mais bordel, 40 pauvres heures. Faites du couchsurfing chez vous et en une semaine et avec la dépense incroyablement élevée de 0€, vous aurez non seulement déjà largement passé les 40 heures, et en plus vous en aurez appris beaucoup plus!

Ha et pour rappel, un billet Ryan air pour un pays genre Irlande, Angleterre ou écosse, ça peut vous coûter moins de 50€.

On ne vous apprend pas « la vrai langue »

Quand vous parlez français, ça vous arrive d’utiliser des phrases comme « ça fait chier », « ça me saoule », « tu cartonnes », « quel bordel », »il se la pête ». Vous dites plutôt « ouais » que « oui », « je galère » plutôt que « j’ai du mal ». Et même si vous n’utilisez pas du tout ça, vous comprenez ce que ça veut dire, et vous seriez gené de ne pas le savoir. Et ben devinez quoi, en anglais, espagnol, russe, ou [insérez ici la langue que vous souhaitez parler] c’est la même chose! La plupart des gens ne parlent pas comme on vous l’a appris. Le vocabulaire change, les expressions aussi, et peu de gens sont aussi polis que dans les livres.

Alors à moins de vouloir parler à un livre, c’est pas en cours que vous allez apprendre à parler normalement.

Je ne compte plus le nombre de voyageurs que j’ai rencontré ici en Amérique du Sud et qui me disent « quand je rentrerai, je me mettrais à apprendre sérieusement l’espagnol/le portugais, je vais prendre des cours ». Mais bon sang c’est maintenant qu’il faut vous y mettre, pas quand vous êtes dans votre pays! Ouvrez votre guide de conversation et allez pratiquer dans la rue!

Bon, je suis pas complètement anti-cours non plus hein, il y’a évidemment des cotés positifs, et je vous en parlerai un jour si j’ai le courage! (et en plus avec cette petite phrase je me protège plus ou moins de la furie collective de l’armée de prof que je vois déjà en train d’aiguiser leur clavier… 😉 )

D’autres idées? Pas d’accord? Dites le moi en commentaire.

Pour aller plus loin (et plus vite) :

Domptez les langues – Le guide

Cliquez pour voir la liste des articles publiés depuis le début de ce blog

18août

22 Commentaires sur “Pourquoi vous perdez votre temps en cours de langues”

  1. Johann dit :

    Bonjour Julien,

    Je suis entièrement d’accord avec ton article, les cours de langues restent beaucoup trop théoriques et inefficaces. C’est d’ailleurs pour ça que le niveau de langue en France est beaucoup trop bas, le programme n’est pas adapté.

    Personnellement, j’ai appris l’anglais en pratiquant lors de voyage, pareil pour l’espagnol et un peu le portugais.
    En ayant passé juste quelques jours en Italie, avec un minimum d’effort j’ai vite appris les bases.
    Le plus important est de faire l’effort d’apprendre et de pratiquer sur le terrain. Après, tout le monde n’a pas les moyens de voyager, dans ce cas il est possible de pratiquer à distance avec les nombreux outils de télécommunication qu’on a de nos jours.

    Bonne continuation !

    Johann
    Johann a recemment ecrit… Quelle est la réelle influence des « geeks » sur notre société ?

    • Julien dit :

      Oui, malheureusement, on apprend les langues comme on apprend les maths…
      finalement j’ai l’impression que le blocage est dans la tête pour beaucoup de monde. (une des raisons pour lesquelles j’ai crée ce blog!)
      Bonne continuation a toi aussi!

  2. fabrice dit :

    sauf si tu prends ces cours dans le pays même!
    Je fait cela au Guatemala, cours bon marché et en live, le top!
    fabrice a recemment ecrit… Moldavie: Cricova ou la plus grande cave à vin du monde !

    • Julien dit :

      Effectivement si tu prend des cours dans le pays même ça enlève pas mal de choses sur cette liste! Par contre quand j’étais à Antigua au Guatemala, j’ai vu pas mal de gens qui faisaient ca, sauf qu’ils y allaient 3 heures par jour et passaient la reste de la journée entres américains… (ou francais / etc) bref tu perds vraiment tout l’intérêt d’être dans le pays!

    • Arnaud dit :

      Tout à fait d’accord ! L’immersion reste la meilleure solution pour moi aussi.

      @Fabrice : combien te coûte les cours d’espagnol en moyenne en Amérique du Sud ?

  3. temt dit :

    Je suis d’accord et pas d’accord, moi perso j’ai apris les bases du français dans mon pays, dans des groupes d’au moins 15 personnes pendant six mois, mais à coté de ça j’écoutais la radio, la tv, je lisais des forums, etc. ….

    En un an presque, je parlais courament avec un certain accent, après deux, trois mois en France, je parlais sans accent (quoique parfois ca ressort :p) et j’appris dans le contexte ces genre d’expression familières et quotidiennes que j’utilise aujoud’hui. ..
    Donc oui pour un bon cours, dicté par un natif si possible

    • Julien dit :

      waou, parler couramment un an de cours seulement! Bravo! Moi j’ai passé plusieurs années à apprendre l’espagnol en cours, quand je fais le bilan, j’ai ai vraiment pas retiré grand chose malheureusement.

  4. Patricia dit :

    J’ai des amis qui ont pris des cours d’anglais avec le DIF ( droit a la formation professionnelle ), on etait chez eux quand leur prof est venu et il se trouve que mon conjoint est américain et la du coup nos amis on demandé au prof de parler anglais avec mon conjoint, il ne comprenait pas un mot de ce qu’il disait !!!! C’est fou !!! En fait il n’y a pas mieux que l’immersion.
    Patricia a recemment ecrit… un document unique permet à une compagnie d’avertir ses employés des dangers qu’ils encourent dans les locaux.

  5. Kalagan dit :

    J’ai pris des cours de langues, en espagnol, à 2 reprises ces derniers mois. La première fois, c’était à Bruxelles, avec un organisme publique, l’IEPSCF, et la prof, un espagnole vivant à Bruxelles, étati tout simplement géniale.

    L’autre fois, c’était dans une école tenue par des hollandais, à Quetzaltenango, au Guatemala. Des cours privés, tête à tête avec des universitaires guatémaltèques. Cela m’ apermis de bien progresser.

    On a beau dire ce qu’on veut, on apprends très difficilement un e langue juste en la pratiquant en voyage. Si on veut bien parler assez rapidement, il faut prendre des cours, c’est impératif.
    Kalagan a recemment ecrit… Maximón : un étonnant culte païen dans l’ouest du Guatémala

    • Julien dit :

      Chacun son truc, mais je suis pas du tout d’accord avec toi! J’ai appris le portugais par la pratique en voyageant au Brésil (j’en parle à plusieurs reprises sur le blog). Je ne dis pas que c’était facile, mais clairement, je n’ai pas pris de cours, et ça m’a pas du tout manqué.

  6. na-yeong dit :

    Merci pour ce site =)

    Mais il y a quelque chose que je ne comprends pas, j’entends souvent dire qu’il faut aller dans le pays, ou parler directement avec des natifs, mais si on est débutant, qu’on a pas du tout ou très peu de vocabulaire, je ne comprends pas comment on peut parler ??

    Essayer d’écouter une conversation, d’observer éventuellement, mais comment exprimer ce que l’on veut dire sans n’avoir fait aucun cours, ni appris une liste de vocabulaire utile ??? Même sans vouloir dire des choses très difficiles, si on ne sait même pas comment dire « une voiture », « une maison » ou autre mots simples, j’ai du mal à comprendre votre méthode…

    Pouvez-vous m’éclaircir s’il vous plaît ?

    • Julien dit :

      Merci à toi ! Alors pour commencer je te conseil de lire les autres articles sur ce blog :) Mais pour te donner déjà quelques pistes : tu peux commencer par apprendre en ciblant les mots les plus utilisés dans la langue (frequency list),
      ensuite tu peux toujours te débrouiller pour expliquer un mot que tu ne connais pas. Par exemple, au lieu de dire une maison tu va dire l’endroit ou j’habite, et la personne va te donner le mot correct, et petit à petit tu va apprendre très vite, et ca restera mieux dans ta tête.
      Sinon, un des conseils c’est de commencer avec un guide de conversation (voir cet article http://www.apprendreunelangue.fr/2011/les-guides-de-conversation-le-meilleur-livre-pour-debuter-a-apprendre-une-langue/) C’est un bon moyen de débuter :)

      • na-yeong dit :

        Merci pour ta réponse ^^

        J’ai installé le logiciel Anki que tu conseilles dans un autre post, et j’ai commencé à y entrer quelques mots de vocabulaire. Ce logiciel m’a l’air vraiment très utile pour apprendre une langue, il me reste juste à trouver du vocabulaire que je pourrais rajouter petit à petit pour agrandir ma liste… Merci beaucoup ! =)

        Concernant l’article, je l’ai justement lu tout à l’heure et, c’est intéressant, car je regardais les livres d’apprentissage de langues il y a quelques jours dans un magasin, mais je me suis dit en voyant un livre « pour touristes » que c’est peut-être pas la bonne méthode d’avoir autant de vocabulaire d’un coup comme ça, d’apprendre une phrase en bloc sans savoir quel mot veut dire quoi… Du coup je ne l’ai pas acheté, mais cet article m’a fait changé d’avis…lol

        Et je suis tout à fait d’accord pour la grammaire, déjà qu’en français la plupart d’entre nous, n’aimions pas forcément les cours de grammaire à l’école, même en sachant très bien parler, alors commencer par des règles compliquées peut plutôt démotiver je pense…Surtout qu’on peut connaître des dizaines de règles de grammaire, si on apprend pas à parler avec les gens, des mots de tous les jours, du vocabulaire utile ça ne nous servira pas à grand chose…

        Bonne continuation et peut-être à bientôt dans un autre commentaire 😉

        • Julien dit :

          Pour Anki, si tu débute vraiment dans la langue, tu peux essayer de chercher « frequency list + [la langue que tu veux] » sur google.

          à bientôt et merci pour les encouragements 😉

  7. Pancen dit :

    Je suis préciser que Ramses n’est pas un américain. Il est Néerlandais. Il écrit très bien en anglais. On est facilement trompé.

  8. Pancen dit :

    Désolé, je voulais dire « Je dois préciser »

  9. Gilles dit :

    Malheureusement le système scolaire ne rend pas l’apprentissage aussi intéressant qu’il le faudrait. Le meilleur moyen d’apprendre une langue c’est d’en avoir réellement besoin : d’être en fait directement plongé dans un pays et sa culture !
    Article très intéressant en tout cas.

  10. La meilleure façon pour apprendre à parler couramment une langue c’est la pratique au quotidien. C’est ainsi que nombreux apprentis de langues étrangères procèdent au bain de langue en organisant un voyage pour des séjours linguistiques dans un pays étranger.

  11. Magami dit :

    Bonjour à tous et à toutes!
    Tout à fait d’accord avec toi, je voulais aussi apporter mon expérience par rapport aux langues: Je suis en deuxième année de BTS, le dernier cours d’anglais que je n’ai pas séché avait pour objet « la conjugaison du futur » avec trente élèves qui doivent dire chacun une phrase avec « will » dedans pendant une heure (bouh la mauvaise élève!).

    Pour ce qui est de partir à l’étranger, de se faire une immersion pour parler la langue… Je fais partie des rares personnes à ne pas être d’accord avec ça. Les rares fois où j’étais à l’étranger, j’étais avec mes parents, on parlait en français et on n’est jamais restés plus de deux semaines. Tourisme donc. Pourtant, j’ai récemment obtenu 920 points au toeic listenning and reading. Je suis capable de tenir des conversations techniques avec les collègues de mon père, de faire des concours de roleplay écrit en anglais (avec des minima de longueur de texte) et plein d’autres choses.
    Pour ceux/celles qui ne peuvent pas ou ne veulent pas partir à l’étranger, je n’ai qu’une chose à dire: ce n’est pas une excuse pour ne pas apprendre une langue! :)

    Bien cordialement!

    Ps: Prochain objectif – l’allemand!

Laissez une réponse

CommentLuv badge